Comme évoqué par ailleurs dans notre blog, le choix d’une date de déménagement relève parfois du casse-tête. Entre les jours fériés, les pics saisonniers et autres contingences, le calendrier a ses caprices.

Pour augmenter vos chances de trouver la date idéale, sachez que vous pouvez probablement bénéficier d’un congé déménagement. C’est la question abordée dans cet article.

Le congé déménagement est-il inscrit dans le droit du travail ?

Concrètement, le congé déménagement n’est pas inscrit dans le droit du travail.

C’est donc une disposition avantageuse décidée par certains organismes et certaines entreprises dans le cadre de leur convention collective.

De votre côté, il suffit donc de consulter vos documents contractuels ou de vous adresser directement au service du personnel pour savoir quelle est la politique de votre employeur à cet égard.

Le congé déménagement existe dans le public et dans le privé

Que ce soit dans le secteur public ou dans le secteur privé, le congé déménagement – quand il existe – concerne d’office l’ensemble des collaborateurs, indépendamment de leur fonction ou de leur ancienneté.

Côté entreprises, le congé déménagement est considéré au même titre que les repos accordés pour d’autres événements familiaux, comme la maternité ou la paternité par exemple. Le jour octroyé (parfois 2) est donc payé à l’identique d’un jour de travail presté, sans être décompté de votre capital congé annuel.

Pour faire valoir votre droit au congé déménagement, il suffit de produire un justificatif de changement d’adresse et de prendre votre jour dans le délai convenu par l’employeur.

Dans le secteur public, le congé déménagement peut aller jusqu’à 3 jours dans les cas les plus favorables. La plupart des fonctionnaires en bénéficient de plein droit, sans conditions particulières.

L’équipe de Déménageons reste à votre écoute pour toutes les questions liées à votre futur déménagement.

3 petites lignes pour tout résumer :

  • Le congé déménagement n’est pas inscrit dans le droit du travail
  • Consultez votre convention collective pour vous informer
  • Prévoyez un justificatif pour attester votre changement d’adresse