Un devis fantaisiste est une perte de temps pour tout le monde : tant celui qui le rédige que celui qui le reçoit. Si vous souhaitez obtenir un devis déménagement ferme et fiable, il est donc nécessaire de prendre un peu de temps pour réaliser un cahier de charges détaillé.

La fiabilité du devis que vous obtiendrez repose totalement sur la pertinence des informations que vous transmettez. Voyons tout cela d’un peu plus près !

Seules des infos précises permettent d’établir un devis cohérent

De temps à autre, il y a des choses nécessaires qui nous pendent au nez, même si on n’a pas trop envie de s’y coller. La rédaction d’un cahier de charges n’est pas forcément une partie de plaisir, mais on ne peut pas y couper si on souhaite, en aval, obtenir un devis déménagement clair, ferme et sans appel.

Il faut donc s’armer d’un décamètre, d’une calculette, d’un bloc-notes, d’un stylo bille et de bonne volonté pour rassembler, une seule fois (ouf), une brochette d’éléments qui permettront, ensuite, de solliciter très facilement plusieurs devis.

Structurer les infos en 4 grands chapitres

Voici un aperçu des informations qui permettront à un professionnel de chiffrer le coût de votre déménagement. Elles sont structurées en 4 grands chapitres : le timing idéal de votre déménagement, les prestations souhaitées, l’inventaire de votre mobilier et les conditions d’accessibilité à vos 2 adresses.

1 – Les questions de timing

La réservation d’un déménagement s’apparente à la réservation d’un vol, avec une date à trouver pour le départ (chargement) et une date à fixer pour le retour (livraison). Pour chiffrer le coût de votre transport, le professionnel que vous contactez doit connaître vos jours préférentiels, avec une petite marge de manœuvre et d’éventuelles options bis.

2 – Les questions prestations

Certains souhaitent préparer eux-mêmes leurs cartons et ne confier que la manutention et le transport à l’équipe de déménagement. D’autres souhaitent un service intégral, incluant la préparation de tous les colis à charger, le nettoyage après départ et le remontage des meubles dans leur nouveau décor. Le professionnel doit savoir ce que vous attendez de lui pour pouvoir chiffrer ses prestations.

3 – L’inventaire du mobilier

Prenez le temps de faire une liste complète de votre mobilier, en indiquant d’office les mesures des meubles moyens et imposants. Précisez aussi ce qui a lieu d’être démonté, voire remonté à la livraison. S’il y a des cas spéciaux, style réfrigérateur XXL, table de billard ou piano bien pesant, pointez-les visiblement sur votre liste. Une fois cette dernière terminée, sortez la calculette pour estimer la valeur totale de votre mobilier. Cette info sera importante pour la déclaration de valeur et l’estimation du poste assurance.

4 – L’accessibilité de vos 2 adresses

L’adresse que vous quittez et le nid que vous rejoignez ont des caractéristiques particulières : étage, escalier, ascenseur, cave, chemin d’accès, jours noirs, autorisation de parking, … Pour aider le déménageur à faire un devis correct, sortez le décamètre et prenez diverses mesures : la distance de portage entre votre logement et l’emplacement du camion (sol roulant ou pas, pente ou pas ?), les dimensions de l’ascenseur, les caractéristiques de la cage d’escalier, la largeur et la hauteur des fenêtres si monte-meubles nécessaire, etc …

Tout élément pratique lié à votre parfaite connaissance des lieux sera naturellement bienvenu pour compléter l’information du professionnel que vous sollicitez.

Quand ce cahier de charges sera terminé, vous aurez l’agréable sentiment du devoir accompli. N’hésitez-pas à le transmettre à l’équipe de Déménageons pour un petit check de contrôle ou pour demander un devis gratuit.

3 petites lignes pour tout résumer :

  • L’établissement d’un cahier de charge est une étape incontournable
  • Heureusement, ce travail n’est à faire qu’une seule fois
  • Prenez donc le temps d’établir un document bien structuré